Open Nav

Cadeaux de l’entreprise

HO HO HO !!! Vous n’êtes peut-être pas le père Noël, mais il vous arrive d’offrir des cadeaux à vos salariés. C’est bien et c’est sympa. Mais faites-vous les choses correctement ? Il serait dommage qu’un acte généreux se termine en redressement fiscal !

Un cadeau réalisé dans l’intérêt de l’entreprise c’est bien, ça veut dire que c’est accepté par l’administration fiscale.

Mais… faut pas déconner ! faut rester RAISONNABLE ! Ce que ça veut dire, on ne sait pas trop mais faut rester raisonnable. Si vous n’êtes pas sage, l’administration fiscale pourra remettre en cause la déductibilité de cette dépense. Un bon voyage de 3 000 € à un apporteur d’affaires qui vous a apporté 5 000 € de chiffre d’affaires, ce n’est pas raisonnable.

En revanche, ce que l’on sait, c’est que sur les cadeaux dont la valeur ne dépasse pas 69 € TTC par objet, par bénéficiaire et par an, on peut récupérer la TVA.

En clair, si vous offrez un cadeau de 100 € (ou plus), vous ne pourrez pas récupérer la TVA.

Pour finir, êtes vous un père Noël généreux avec vos lutins ? Si oui, c’est bien. Mais attention, il ne faut pas être trop généreux.

La générosité d’un employeur envers un salarié se limite à 169 € ….. 169 € par an et par salarié !!!

Vous voulez faire plus ? C’est possible ! Vous pouvez offrir 169 € de cadeau pour chacun des évènements suivants :

– le mariage,

– le Pacs,

– les naissances,

– la retraite,

– la fête des Pères,

– la fête des Mères,

– la Sainte-Catherine,

– la Saint-Nicolas,

– le Noël des salariés et celui des enfants (jusqu’à 16 ans révolus dans l’année civile considérée)

– et la rentrée scolaire (pour tout enfant âgé de moins de 26 ans lors de l’année de référence).

Vous voulez être encore plus généreux ? C’est formidable, mais le cadeau sera alors considéré comme un avantage en nature et soumis à cotisations sociales.

Vous avez encore des questions ? Parlez-en à votre expert-comptable préféré !

1 commentaire sur “Cadeaux de l’entreprise

  1. Pensez également aux chèques cultures qui sont entièrement décontingentés : c’est à dire, oui vous avez bien compris … illimités.

QUESTIONS, RÉPONSES ET COMMENTAIRES

You have to agree to the comment policy.

*

*